Le mot mantra comporte deux éléments : man, qui est le son racine du mot esprit, et tra, qui est le son racine du mot instrument.

mantras

Ainsi, mantra signifie littéralement “instrument de l’esprit”. L’ancienne tradition de sagesse qu’est le Vedanta a examiné les différents sons produits dans la Nature, les vibrations fondamentales du monde qui nous entoure. Selon le Vedanta, ces sons sont une expression de l’esprit infini, ou cosmique, et fournissent la base de tout langage humain. Si par exemple vous prononcez toutes les lettres de l’alphabet, voyelles et consonnes, vous entendrez des sons que les bébés produisent spontanément. Ces sons contiennent également les mêmes sons que les animaux émettent. Et si vous écoutez attentivement, vous remarquerez que ces sons sont partout dans la Nature. Ce sont ceux du vent, du feu qui crépite, du tonnerre, de la rivière qui coule, des vagues de l’océan qui se brisent sur le rivage.La nature est vibration. L’être infini vibre, et cette vibration est rythmique, musicale et primordiale.

La vibration est le moyen par lequel le potentiel infini s’exprime sous la forme de l’Univers manifesté.

Nous savons que l’Univers manifesté – qui semble être composé d’objets solides – est en fait constitué de vibrations, et que les différents objets vibrent à des fréquences différentes. Bien sûr, si je donne un coups de pied à un gros rocher, je ne sentirai pas de vibration, mais de la douleur. Mais le fait est que que le pied qui ressent la douleur et le cerveau qui enregistre la douleur sont aussi vibration. La vibration interagit avec la vibraton, et nous interprétons cela comme matière et sensation. Le mantra n’est qu’un mot qui décrit cette qualité de l’Univers.

On dit que les anciens sages entendaient les vibrations de l’Univers lorsqu’ils étaient en méditation profonde. Nous pouvons tous entendre ces mêmes vibrations, à tout moment. C’est très simple. Si vous calmez votre esprit et si vous vous asseyez en silence, vous entendrez des vibrations. Vous pouvez essayer quand vous voulez. Vous les entendrez même en vous bouchant les oreilles. Votre corps aussi vibre constamment. mais les sons sont si subtils que vous ne les entendez généralement pas. Cependant, si vous vous asseyez en silence, sans bruit autour de vous, vous entendrez dans l’air un bourdonnement de fond. Et si vous prêtez attention à ce bourdonnement, vous finirez, avec de la pratique, par entendre tous les mantras qui ont été consignés dans la littérature védique.

Les Védas affirment également que si l’on récite un mantra à voix haute, sa structure vibratoire particulière crée ses propres effets et peut générer des évènements dans notre domaine physique. Réciter le mantra mentalement crée une vibration mentale qui devient alors plus abstraite. Elle nous fait accéder ultimement au champs de pure conscience ou esprit duquel cette vibration a émergé. Ainsi, un mantra est un excellent moyen de transcender et de retourner à la source de la pensée, qui est pure conscience. C’est la raison pour laquelle on recommande des mantras spécifiques, du fait des vibrations spécifiques qu’ils induisent.

Le mantra que j’utilise et recommande pour réaliser la synchrodestinée est le simple mantra “so-ham”. C’est le mantra du souffle ; si vous observez votre respiration, vous entendrez “so-ham” tandis que l’air entre dans vos poumons puis en sort. Quand vous inspirez, le son de cette vibration est “so”. Et quand vous expirez, le son devient “ham” Si vous le souhaitez, faites l’expérience suivante : inspirez profondément, fermez les yeux et la bouche et expirez avec force par le nez. Si vous vous concentrez, vous entendrez clairement le son “ham”.

Une des techniques de méditation consiste en fait à se focaliser simplement sur la source de la respiration. Les yeux fermés, inspirez et évoquez le mot “so” ; sur l’expiration, évoquez le mot “ham”. Le souffle et le son deviendront progressivement de plus en plus calmes, et la respiration deviendra si tranquille et silencieuse qu’elle donnera presque l’impression de s’être arrêtée. En apaisant votre respiration, vous apaisez votre esprit. Lorsque vous transcendez, le mantra “so-ham” disparaît complètement et votre souffle s’interrompt momentanément. Le temps lui-même s’arrête et vous êtes dans la sphère de la conscience pure, le domaine non localisé, l’esprit, le fondement de l’être.

Ainsi , le mantra est le moyen de faire l’expérience de la conscience non localisée. Les Aborigènes, les Indiens, les Amérindiens et bien d’autres cultures traditionnelles l’on utilisé pendant des milliers d’années. Dans toutes les traditions, les mantras associent des psalmodies qui génèrent des vibrations particulières, et des sons de l’Univers qui créent quelque chose à partir de rien, qui amènent l’énergie de la sphère non manifesté au monde manifesté.

Source : “Le Livre des Coïncidences” de Deepak Chopra

Catégories : méditation

error: Content is protected !!